Naissance de la Sophrologie

La Sophrologie a vu le jour dans les années 60 sous l'impulsion d'Alfonso Caycedo neuropsychiatre Colombien d'origine Espagnol.

Interne en psychiatrie il utilise les traitements de l'époque (électrochocs, coma insuliniques)comme thérapeutique.Ces traitements produisent une altération, une modification de la conscience.

Il se pose la question "est il nécessaire de modifier ou d'altérer la conscience comme traitement aux malades?"

Il commence à faire des recherches sur la conscience.

Il se pose une question prépondérante."Puis je connaitre un état de conscience harmonieux? un état ni pathologique, ni ordinaire, mais un état qu'il serait possible de conquérir par un entrainement phénoménologique existentiel"

Dés lors son objectif sera la découverte et la conquête de cet état de conscience.

Il crée alors une école scientifique pour la recherche de la conscience humaine qu'il nomme SOPHROLOGIE.

La Sophrologie s'appuie sur la phénoménologie, en tant que ce qui apparait à la conscience, sans jugement, sans apriori, comme si c'était la première fois.

Apres avoir étudié en Suisse auprès du célèbre psychiatre Binswanger, il poursuit son voyage en orient 

(Inde, Tibet, Japon). Il s'ignicie au yoga indien, au yoga tibétain et au zazen japonais.

En 1982 à Bogota, il crée la sophrologie sociale et préventive.